Les nouvelles règles pour l’aide à l’installation des fonctionnaires de l’Etat

0

Une aide maximale de 900 euros pour les agents exerçant une partie de leurs fonctions au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville. C’est le montant dont peuvent bénéficier les fonctionnaires de l’État au titre de l’aide à l’installation, dont les conditions d’attribution sont précisées dans la circulaire ci-jointe du ministère de la Fonction publique et du secrétariat d’État au Budget. Cliquez sur les liens ci-après : circulairedécret.

Les règles modifiées tiennent compte de la suppression des zones urbaines sensibles (ZUS) et de la création des “quartiers prioritaires de la politique de la ville” en 2014.

Les agents affectés dans les régions Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur, où les loyers sont plus élevés, peuvent bénéficier d’une aide de 900 euros, contre 500 euros pour les agents affectés dans les autres régions. La circulaire rappelle que l’aide à l’installation est un soutien destiné “à contribuer à la prise en charge, dans le cas d’une location vide ou meublée, des dépenses réellement engagées par l’agent au titre du premier mois de loyer, y compris la provision pour charges, des frais d’agence et de rédaction de bail incombant à l’agent, du dépôt de garantie ainsi que des frais de déménagement”.

Leave A Reply